Connexion
FR | BR
Brudin dre +
14 Kerzu 2018

Sadorn 8 a viz an Azvent : Enor da Yvon Palamour

Kreizenn sonerezh hengounel Yvon Palamour e berr gerioù

    Ur rann a dTi Douar Alre eo ar greizenn sonerezh hengounel; monet a ra en-dro aboe 7 vlez, bep plez get 18  pe 19 studiour a bep oad: bugale, tud yaouank pe tud en o ment é tonet lies-mat a skolioù sonerezh, a vagadoù sonerion pe c'hoazh tud sonerion en o-unan, c'hoant d'an holl en em varrekaat.

Fabrice Lothodé, talabarder brudet, bet penn-soner Kevrenn An Alre e-pad blezadoù, a zo renour ar greizenn; eñ eo ivez a zo karget ag ar c'helenn : ur gentel (30mn) get pep studiour ur wezh ar sizhun mui stajoù, atalieroù (koublad binioù ha bombard, orglezoù ha bombard, kan hengounel, sonerezh, polifoni…), "master-classes" kaset get arbennigerion ag ar vro; kement-se e-ser ur c'henlabour kaset kevret get Akademiezh ar sonerezh hag an Arzoù Sakr e Stez-Anna Wened. An atalieroù, lod anezhe digor ivez d'an dud ag an diavaez, a zo un digarez da zigreizenniñ ar … greizenn, deist-pep-tra evit al labour get an orglezoù peogwir e ranker kenlabourat get sonerion orglezoù ar parrezioù dre ar c'hornad.(so. videoioù amañ dindan).

Ar pezh a glasker ober er greizenn a zo labourat teknik ar benvegoù - ar binioù hag ar vombard da gentañ - hag, en ur eiñ ul lec'h da sonerion hengounel ar vro (en atalieroù, da skouer) aesaat treuzkas an hengoun etre ar rummadoù. Fidel e chom just a-walc'h d'ar pezh a zo bet doare ober Yvon Palamour e-unan: deskiñ, en em varrekaat, monet davet an hengoun get ar c'hoant kompren ha pinvidikaat, treuzkas.

 

Le Centre de musique traditionnelle Yvon Palamour en quelques mots

      Le Centre de musique traditionnelle est une des composantes de Ti Douar Alre, maison de la langue et de la culture bretonne au pays d’Auray ; il fonctionne depuis 7 ans et accueille, chaque année 18 à 19 élèves d’âge très divers : des enfants, des jeunes, des adultes issus, pour la plupart, d’autres centres de formation (bagadoù, par exemple) ou bien encore des sonneurs qui, sans appartenir à aucune formation musicale, souhaitent se perfectionner.

     Fabrice Lothodé, sonneur de bombarde bien connu, penn-soner de la Kevrenn Alre pendant des années, dirige le centre, y coordonne les activités et assure l’enseignement : un cours individuel (30 min) par semaine, des stages, des ateliers (couple biniou-bombarde, orgue bombarde, chant traditionnel, polyphonie…), master-classes conduites par des spécialistes, des hommes de la tradition. À noter que cette organisation, ce fonctionnement se font dans une collaboration étroite avec l’Académie de Musique et d’Art sacré de Ste-Anne-d’Auray. Les ateliers, dont certains sont également ouverts à des participants extérieurs à la structure (se renseigner auprès de Ti Douar Alre), sont une occasion de décentraliser… le centre ; en particulier lorsqu’il s’agit de travailler le duo bombarde et orgues, les ateliers se tenant alors, selon un calendrier fixé et en collaboration avec plusieurs organistes titulaires des instruments locaux (Auray, Étel…).

     Le centre de musique se donne un double objectif : permettre aux musiciens qui le souhaitent de se perfectionner dans la technique des instruments — tout spécialement le biniou et la bombarde ; favoriser la transmission de la tradition en générant des rencontres entre les générations de sonneurs. En faisant de la sorte, il se place tout à fait dans la continuité de ce que fut l’action d’Yvon Palamour : apprendre, se perfectionner, s’enraciner dans la tradition avec un esprit curieux et ouvert, transmettre.

 

Cours de bombarde :

Vidéo Fabrice et Hoel 

 

VIdéo complète Ewan 

 

Presse : 

Yvon Palamour. L'ébéniste musicien. Article du 9 décembre 2018, Le Télégramme

Un parrain pour le Centre de Musique Traditionnelle. Article du 10 décmbre 2018. Ouest France